Télésanté et Covid-19 : précautions RGPD

LinkedIn
Télésanté et Covid-19 : précautions RGPD

Une série de décrets intervenue ce mois-ci (mars 2020) a introduit ces nouveautés concernant la télé-santé avec des pratiques de téléconsultation, de télésuivi et de télésurveillance :

  • Les personnes infectées ou potentiellement infectées par COVID-19 peuvent bénéficier de consultations à distance :
    - avec un médecin qui n'est pas leur médecin traitant habituel
    - sans être référées par leur médecin traitant.
  • Les personnes qui ne peuvent pas se déplacer peuvent se faire livrer leurs médicaments en envoyant simplement l’ordonnance par voie électronique (très probablement par courrier électronique) à la pharmacie où le médicament a été le plus récemment délivré. La livraison ainsi effectuée garantit la confidentialité des médicaments commandés.
  • Les personnes ayant contracté le COVID-19 peuvent recourir aux services infirmiers de suivi à distance, de préférence par vidéotransmission, ou par téléphone si l'équipement du patient et/ou de l'infirmière ne le permet pas.
  • Les patients souffrant d'insuffisance cardiaque peuvent bénéficier d'une télésurveillance, sans obligation pour eux d'avoir été hospitalisés au cours des 30 derniers mois, ou au moins une fois au cours des 12 derniers mois.

Télésanté et Covid-19 : ce qu'il faut savoir

Tous les services de télésanté, de consultations, de suivis ou de surveillances à distance peuvent être réalisés en utilisant des moyens technologiques actuellement disponibles pour réaliser une vidéotransmission (par exemple un lieu dédié et équipé mais aussi un site ou une application sécurisée via un ordinateur, une tablette ou un smartphone, équipé d'une webcam et via connexion à l’internet).

Néanmoins, il demeure un point important : le respect du secret médical.

Pour cela, Blockproof vous recommande d’utiliser une messagerie sécurisée et chiffrée afin de protéger vos données de santé, telle que Signal (https://signal.org/fr/) par exemple.

Nous apportons plus d'informations sur les outils de visioconférence dans un autre article : 6 erreurs RGPD à éviter lors d'utilisation de visioconférences.

Liens complémentaires :